La malédiction contre Cabourg allait elle prendre fin ???

Depuis la création de ce Trophée la victoire n'est presque jamais revenue à l'équipe "Cabourg".
La composition des équipes est pourtant faite pour équilibrer les deux camps.

Lors du premier tour, le samedi, disputé en simple les équipes étaient composées de 14 joueurs.

Le meilleur score de la journée est à mettre au crédit de Mickaël Lechevallier (40 points stableford).

Cela laissait présager un beau score pour Cabourg à l'issue de la première journée.

Ce fut le cas. Cabourg virait en tête au soir du 1er tour avec 21 points d'avance sur le Reste du Monde (419 contre 398).

Le deuxième jour s'annonçait disputé.

Le règlement d'épreuve prévoit que le deuxième jour soit joué avec un coefficient de 1,5.

C'est une équipe du Reste du Monde gonflée à bloc qui a pris le départ du 2ème tour.

Ce deuxième jour s'est joué en greensome.

Et là, le miracle tant attendu... n'a pas eu lieu.

Malgré des scores assez compactes (deux scores de 33 et deux scores de 31) pour l'équipe de Cabourg, cela n'a pas suffit.
Le Reste du Monde a fait de bons scores (41, 39, 38 et 32).

Cela donne le résultat final suivant :

- Reste du Monde : 623,
- Cabourg : 611.

La malédiction est toujours d'actualité. Peut être qu'il faudrait faire appel à un marabout ou à Harry Potter...

 

Cabourg contre le Reste du Monde
Cabourg contre le Reste du Monde
Cabourg contre le Reste du Monde
Cabourg contre le Reste du Monde
Cabourg contre le Reste du Monde
Cabourg contre le Reste du Monde
Cabourg contre le Reste du Monde
Cabourg contre le Reste du Monde
Cabourg contre le Reste du Monde
Cabourg contre le Reste du Monde
Cabourg contre le Reste du Monde
Cabourg contre le Reste du Monde
Cabourg contre le Reste du Monde
Retour à l'accueil